Fraisier

Voici la recette d’un de mes gâteau préféré ! quand les fraises sont bien mures, qu’elles ont du gout, et que vous avez un peu de temps devant vous, voici une recette simple au succès garanti !

Un grand merci à mon amie Julie et à sa sœur Betty pour m’avoir transmis cette recette !

Mon fraisier est actuellement filmé dans mon frigo, il sera prêt ce soir, j’actualiserai les photos plus tard, je me dépêche de vous donner la recette pour tous ceux qui voudraient réaliser cette recette pour demain dimanche !

C’est un dessert idéal pour tous les anniversaires ou fêtes de famille à venir !

voici la recette en pas à pas :

Pour réliser un fraisier l’outil indispensable est moule sans fond appelé tour métal ou cercle carré ! je l’ai acheté à Paris, rue Etienne Marcel chez Bovida (un ilot paradisiaque pour moi !), le mien fait 24×24 cm et 5 cm de hauteur.

Première étape : Commencez par réaliser la génoise (ou biscuit cuillère) :

l’idéal étant de le faire la veille au soir pour lui laisser le temps de bien refroidir avant le démoulage.

genoise

ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 100g de farine
  • 20g de sucre glace (pour la décoration finale)
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 120g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel

Commencer par préchauffer votre four à 180°. il faudra que le four soit bien chaud quand vous enfournerez votre génoise.

Séparez dans 2 saladiers les blancs et les jaunes des œufs. Avec un batteur électrique battre les jaunes avec 120g de sucre semoule.

Bien blanchir le mélange, puis ajouter ensuite la farine (en 3 fois) en l’incorporant avec une maryse ou une cuillère en bois (pas au batteur !).

Montez les blancs en neige bien ferme en ajoutant une pincée de sel dès le départ, puis ajouter 2 sachets de sucre vanillé tout en continuant de fouetter.

Mélanger délicatement les 2 préparations.

sur votre plaque de four mettre une feuille de papier sulfurisée, poser dessu votre tour métal et huiler très légerment le papier au fond et les parois intérieure de votre tour métal (j’utilise un sopalin pour étaler de l’huile neutre).

Verser votre préparation dans le tour métal et enfourner immédiatement pour 20mm sans ouvrir la porte de votre four. le gâteau va monter pendant la cuisson.

Au bout de 20mm sortir du four et le laisser refroidir pendant au moins 4 heures (le gâteau doit être bien froid pour la suite de la recette !)

Deuxième étape : la crème diplomate

Ingrédients :

  • 1/2 litre de lait
  • 40g de farine
  • 70g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé ou extrait de vanille
  • 2 feuilles de gélatine alimentaire
  • 25cl de crème fleurette entière
  • 50g de sucre
  • 2oeufs + 2 jaunes d’oeufs

Commencez par mettre au congélateur le saladier dans lequel vous réaliserez la chantilly pour qu’il soit le plus froid possible.

Faire chauffer le lait, il ne doit pas bouillir, juste tiédir.

dans un saladier battre les 2 œufs entiers et les 2 jaunes (garder les blancs pour faire plus tard des meringues ou des tuiles aux amandes !) avec les 70g de sucre semoule : bien blanchir ce mélange.

Préparer la gélatine en l’immergeant dans de l’eau dans une assiette creuse, elle va se ramollir, il faut compter 3 ou 4 minutes.

Ajouter la farine et le sucre vanillé avec une cuillère en bois et incorporer le lait tiède en mélangeant vigoureusement (vous pouvez vous servir d’un fouet à la main).

Remettre sur le feu (2/3 minutes), tout en ne cessant jamais de mélanger, la crème va épaissir, stopper la cuisson juste avant l’ébullition, quand la crème aura changé d’aspect.

essorer la gélatine et l’incorporer à la crème encore chaude, bien mélanger et laisser refroidir la crème.

Quand cette première préparation est bien refroidie (une heure, j’ai mis des pains de glace contre les parois extérieures de ma casserole) préparer la Chantilly :

Préparer les 50g de sucre et sortir votre saladier du congélateur, y verser les 25 cl de crème fleurette et commencer à fouetter à vitesse maximale au batteur électrique, quand elle commence à monter incorporer les 50g de sucre semoule et continuez à fouetter jusqu’à obtenir une consistance épaisse de crème chantilly.

Incorporer la chantilly à la première crème aux œufs ! le gâteau est alors prêt pour le dressage :

Troisième étape : le dressage

fraisier

Coupez la génoise en 2 avec un grand couteau à pain et disposez le fond sur un plat dans votre tour métal

Coupez en deux dans la hauteur 500G de fraises et positionnez les face plate contre le tour métal en faisant le tour, mettre la moitié de la crème diplomate et étalez à l’aide d’une maryse. Poser sur la crème le reste des fraises coupées et recouvrir avec le reste de crème. Finir par recouvrir avec la seconde partie de la génoise, filmez votre plat et mettre au frigo pour au moins 6 heures. J’ai fait ma crème et mon gâteau ce matin en prenant mon café, pour pouvoir le déguster ce soir !

fraises

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s